Comment installer un spa?

Comment installer un spa?

L’installation d’un spa est une étape particulièrement importante de votre projet qui nécessite de prendre en compte plusieurs considérations. Choix de l’emplacement, nature des travaux et réglementation en vigueur : nous vous expliquons tout pour garantir une installation optimale de votre nouvel allié détente !

 

Déterminer l’emplacement du spa

La première étape consiste à choisir l’emplacement de votre spa. En fonction de vos possibilités et de vos préférences, vous pourrez installer le bassin à l’intérieur de votre domicile ou à l’extérieur, dans votre jardin.


Installer un spa à l’extérieur

Le choix de l’emplacement pour un spa en extérieur nécessite une mûre réflexion. En effet, l’enjeu consiste à conjuguer l’aspect pratique et le côté esthétique. Dans l’idéal, votre bassin est facile d’accès et s’intègre parfaitement dans votre environnement.

 

De manière générale, voici quelques précautions à prendre pour l’installation d’un spa en extérieur :

 

  • pensez aux potentiels vis-à-vis afin de préserver votre intimité et de limiter la gêne sonore (système de filtration, bain à remous, système audio)

  • évitez d’installer votre spa près des arbres car les feuilles risquent de salir l’eau et la couverture

 

Pour le protéger des intempéries, vous pouvez également choisir d’installer votre spa sous un abri.

 

Peut-on installer un spa sur une terrasse ?

Il est tout à fait envisageable d’installer votre spa sur une terrasse déjà existante, si cette dernière peut supporter le poids du bassin. Dans le cas contraire, il faudra procéder à des travaux de renforcement.

 

Installer un spa à l’intérieur

Avec sa température élevée, le spa dégage énormément d’humidité. Si vous optez pour une installation intérieure, plusieurs points essentiels seront à prendre en compte :

 

  • la pièce qui l’accueille doit contenir un système de ventilation efficace pour éviter une condensation excessive et les moisissures (notamment s’il n’y a pas d’ouvertures supplémentaires)

  • le sol devra être résistant à l’eau et aux produits chimiques, étanche en cas de fuite et anti-dérapant pour limiter les chutes.

  • les murs et les meubles devront être traités pour résister à l’humidité et aux éclaboussures

 

Afin de limiter d’éventuelles dégradations, nous vous conseillons de réserver une pièce spécifique pour votre spa.

 

Quels sont les travaux pour installer un spa ?

Installer un spa semi-enterré ou enterré

L’installation d’un spa semi-enterré ou enterré engendre des travaux bien spécifiques.

 

Pour information, voici les grandes étapes pour ce type de pose :

 

  • creuser un trou pour recevoir le bassin

  • mettre en place les fondations

  • placer les tuyaux de canalisation et installer le bloc technique

  • effectuer les raccordements d’eau et d’électricité

  • poser le spa

  • remblayer le trou et procéder aux finitions

 

Afin de garantir une installation conforme et en toute sécurité, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel.

 

Installer un spa hors-sol

L’installation d’un spa hors-sol nécessite des travaux moins importants que ceux cités précédemment. En dehors des traditionnels ouvrages de raccordements, vous devrez prévoir quelques aménagements si votre spa est rigide : le coulage d’une dalle de béton pour garantir la stabilité et la pose d’un escalier pour l’accessibilité.

 

Pour rendre l’ensemble plus esthétique, vous pourrez également poser une terrasse en bois.

 

Point important : Peu importe le type de bassin et l’emplacement que vous choisissez, faites impérativement appel à un professionnel pour qu’il vérifie la stabilité du sol.

 

Comment brancher un spa ?

Bien qu’il soit possible de réaliser les branchements de son spa soi-même, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour effectuer ce type de raccordements électriques. En effet, ces manipulations sont délicates, nécessitent une mise aux normes particulière et un matériel spécifique.

 

Quelle est la réglementation pour l’installation d’un spa ?

Les déclarations pour installer un spa chez soi

Selon la loi, l’installation d’un bassin de moins de 10m² ne nécessite aucune autorisation, sauf s’il est situé sur une zone protégée. S’il respecte ces conditions, votre spa n’est donc pas soumis à une déclaration préalable.

 

Toutefois, certaines mairies imposent des règles locales d’urbanisme et de mitoyenneté spécifiques. Pour vous assurer de la faisabilité de votre projet, il est donc préférable de vous renseigner.

 

Bon à savoir : Attention, si vous êtes locataire et que vous souhaitez installer un spa, vous devez impérativement demander l’autorisation à votre propriétaire. À défaut, il peut exiger la remise en état des lieux à vos frais.

 

Les dispositifs de sécurité obligatoires pour un spa

Afin de limiter les accidents par noyade, les spas enterrés (ou encastrables) et semi-enterrés doivent respecter les mêmes règles de sécurité qu’une piscine. Ces règles sont reprises dans la loi n°2003-9 du 3 janvier 2003 relative à la sécurité des piscines.

 

Si vous possédez un bassin de ce type, vous devez donc vous équiper d’au moins un des dispositifs suivants :

 

  • une barrière de protection verrouillée

  • une alarme

  • une couverture

  • ou un abri

 

Les spas intérieurs, hors-sol et gonflables ne sont pas concernés.