Comment installer un spa dans un établissement recevant du public ou ERP?

Comment installer un spa dans un établissement recevant du public ou ERP?

La présence d’un espace dédié au bien-être dans un hôtel attire les clients. Pour développer son chiffre d’affaires, l’hôtelier comme le propriétaire d’une maison d’hôte peut compter sur le spa. Spa de massage ou de nage, à vous de choisir, mais pour l’installation et l’entretien d’un bain à bulles, certaines règles sont à respecter. Hygiène, sécurité, déclaration… voici notre check-list pour installer un spa dans votre hôtel.

Effectuer une déclaration

Avant d’entreprendre les travaux, vous devez signaler votre intention d’installer un spa dans votre hôtel ou maison d’hôtes auprès de la mairie et à l’Agence régionale de santé.

Vérifier les normes électriques avant d’installer un spa

Hôtel et spa, c’est le combo gagnant pour accroître le nombre de réservation. Pour pouvoir proposer ce service, l’hôtelier ou le propriétaire d’une maison d’hôte doit faire en sorte que son installation réponde à la norme NF C-15-100-702 sur les piscines et autres bassins.

Le choix de la pièce

Pour l’installation d’un spa en intérieur, deux solutions sont possibles :

  • La construction d’une pièce dédiée à l’espace détente

  • L’aménagement d’une pièce existante

Quel que soit le lieu qui accueillera le spa, l’installateur devra s’assurer que l’installation électrique supportera la demande en énergie du spa. Il devra également veiller au respect des distances de sécurité entre le bassin et les éléments électriques : prises, interrupteurs, luminaires…

Le spa à usage collectif

Important : La réglementation dédiée aux hébergements de tourisme est différente de la réglementation appliquée aux logements privés à usage familial. En maison d’hôte comme dans un hôtel, le spa doit répondre aux normes d’usage collectif pour pouvoir être accessible aux clients.

Dans un hôtel, un camping, une maison d’hôtes ou un gîte, les distances à respecter sont les suivantes :

Dans un périmètre de 2m autour du bassin : éléments électriques d’une puissance de 12V avec transformateur et répondant à la norme IP X5 sur la protection de l’eau.

Dans un périmètre situé au-delà de 2 mètres autour du bassin : éléments électriques tels que les prises, les interrupteurs et l’éclairage en 230 V. Seule condition : la présence d’un système différentiel de 30mA.

Si l’installation électrique du spa ne répond pas à ces normes, des travaux sont à entreprendre. Les prises doivent être déplacées ou condamnées. Les interrupteurs pourront soit être déplacés, soit être remplacés par des modèles sans fil à condition qu’ils figurent dans le périmètre autorisé.

Respecter les règles d’hygiène

L’entretien d’un spa dans un hôtel ou un lieu public doit répondre à des règles d’hygiène strictes. Ces règles commencent par la zone de circulation qui lie l’établissement à l’espace détente.

Ensuite, des règles d’usage doivent être mises en place et suivies par les utilisateurs : installation d’une douche, pas de chaussures dans la pièce, pas de crème solaire.

Enfin, les règles sanitaires d’un spa comprennent des notions d’entretien et de reporting aux autorités sanitaires : nettoyage avec une solution désinfectante de l’espace détente, vidange du bassin 2 X par an, respect des règles d’entretien du spa fournies par le fabricant, respect des contrôles sanitaires de l’ARS (Agence régionale de la santé), tenue d’un dossier technique comprenant les mesures d’analyse des eaux, le taux de fréquentation, date de nettoyage des filtres…

Bon à savoir : L’eau chaude et l’humidité ambiante favorisent la prolifération des bactéries. L’hôtelier doit réaliser des tests deux fois par jour. Les résultats doivent être affichés et consignés dans un carnet sanitaire. Les produits d’entretien doivent quant à eux être approuvés par le ministère de la Santé.

Le local technique 

Le local technique doit aussi être entretenu. On veillera à contrôler la qualité de l’eau d’appoint, le niveau d’avarie des canalisations et notamment de la corrosion, mais aussi la présence de tartre…

Conseil : les installateurs proposent des contrats d’entretien et de maintenance. Nous vous conseillons fortement de passer par un professionnel pour assurer l’entretien de votre local technique.

Si les règles sanitaires dans le spa ne sont pas respectées, la fermeture de l’espace détente peut-être imposée.