Quel spa de nage choisir ?

Quel spa de nage choisir ?

 

Alliant l’exercice physique à la détente, le spa de nage est devenu depuis quelques années un excellent compromis entre la piscine et le spa traditionnel. Longueur, matériaux et équipements : il en existe pour tous les besoins. Face à un tel choix, comment choisir son spa de nage ? Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous avons résumé les critères les plus importants à prendre en compte lors de votre achat.

 

Qu’est-ce que le spa de nage ?

Le spa de nage permet de combiner une pratique sportive à de véritables moments de relaxation. Composé d’un ou deux bassins, il est accessible toute l’année grâce à un système de chauffage.

Idéal pour les petits espaces, le bassin de nage vous offre la possibilité de pratiquer de multiples activités, sans sortir de chez vous :

  • séance de spa traditionnelle ;
  • nage sportive ;
  • aquagym et aquabiking ;
  • séance de rééducation ;
  • séance de récupération après un exercice physique.

 

Combien coûte un spa de nage ?

Le prix d’un spa de nage varie généralement entre 10 000 et 50 000 €, en fonction du type d’installation, des caractéristiques du bassin (taille, profondeur, matériaux utilisés, etc.) et des équipements supplémentaires.

 

Comment bien choisir son spa de nage ?

Choisir en fonction de son utilisation

Selon vos besoins, vous pourrez choisir entre deux grands types de bassin :

  • le spa de nage monozone : composé d’un bassin unique, il contient un système de nage à contre-courant et contient généralement 2 ou 3 places en hydromassage. Attention, vous ne pourrez exercer qu’une seule activité à la fois.
  • le spa de nage bizone : constitué de 2 bassins distincts, il permet une gestion indépendante de la température. Le bassin pour la nage est équipé de jets à haute pression et d’un système à contre-courant ; celui réservé au spa est équipé de jets hydromassants.

 

Comment choisir entre un spa de nage monozone et un spa de nage bizone ?

 Si vous souhaitez combiner la détente au sport, optez pour un double bassin afin d’avoir deux espaces indépendants. Si vous êtes très sportif, dirigez-vous plutôt vers un mono-bassin.

L’emplacement et le type d’installation

En fonction de vos préférences et de votre budget, vous avez deux possibilités :

  • l’installation en intérieur : dans une pièce réservée au bassin
  • l’installation en extérieur : sur une terrasse, dans le jardin, en plein air ou sous un abri.

 

Parallèlement, vous devrez choisir le type d’installation :

  • hors-sol : c’est la solution la moins onéreuse, mais elle nécessite la pose d’une dalle en béton et d’un escalier s’il n’est pas fourni avec le spa
  • semi-encastré : cette méthode intermédiaire fait dépasser le spa du sol d’environ cinquante centimètres
  • encastré : le spa étant entièrement enterré, le rendu est très esthétique, mais nécessite plus de travaux

 

Attention, il est indispensable de faire appel à un professionnel pour la pose d’un spa de nage. Il vérifiera notamment si votre sol est capable de supporter le poids du bassin et s’occupera des travaux de plomberie et de raccordement.

 

La taille du bassin et la profondeur de nage

La taille de spa de nage varie en fonction du nombre de personnes que vous souhaitez accueillir et du confort global que vous recherchez :

  • le spa de nage monozone mesure généralement entre 4 et 5 mètres de long pour 2,50 mètres de large
  • le spa de nage bizone est plus vaste : comptez 6 à 8 mètres de long en moyenne, jusqu’à 10 mètres pour les imposants.

 

Pour plus de confort, choisissez un modèle qui propose une profondeur de nage de 1,20 à 1,60 m (à ne pas confondre avec la hauteur du spa).

Les matériaux

Là encore, le choix des matériaux pour votre bassin de nage est vaste. Il dépendra du type d’installation et de la manière dont vous souhaitez l’intégrer dans votre espace. Vous pouvez opter pour un habillage traditionnel en acrylique, en bois ou en mosaïque, plus coûteux.

 

Le système de nage à contre-courant

Tous les modèles de spa de nage sont équipés d’un système de nage à contre-courant composé de jets frontaux et latéraux qui propulsent l’eau à haute pression. Leur puissance et leur nombre dépendront du modèle choisi.

 

Les accessoires de l’espace massage

L’ergonomie de l’espace de balnéothérapie devra également être adaptée en fonction de vos besoins : quel type de massage souhaitez-vous (relaxant, dynamisant) ? Quelles zones du corps voulez-vous prioriser ?

 

Ainsi, renseignez-vous notamment sur :

  • le nombre, la puissance, la taille et la forme des hydrojets et jets à bulles ;
  • la dimension, la position et le confort des sièges d’hydromassage (exemple : présence ou non d’appuis-tête).

 

Cet espace peut aussi contenir de multiples options telles que :

  • des jeux de lumière (luminothérapie)
  • un diffuseur d’odeurs (aromathérapie)
  • des enceintes pour la musique

 

Les accessoires de sport

Dans la partie réservée à la nage, vous pouvez ajouter de nombreux équipements pour pratiquer le renforcement musculaire aquatique :

  • tapis de course, vélo ;
  • trampoline, rameur ;
  • harnais et perche pour la nage à contre-courant ;
  • des barres fixes pour l’aquagym.

 

Désormais, vous possédez toutes les informations nécessaires pour bien choisir votre spa de nage.